L’histoire des jeux de casinos en France

L’histoire des jeux de hasard qui ont conduit à la création des casinos remonte au XVe siècle en France. Après avoir subi des interdictions et des embargos, les jeux de hasard ont fini par s’imposer à la société comme activité économique institutionnalisée.

Genèse

C’est au château de Versailles, sous le règne du roi Louis XIV, que les casinos font leur apparition sous forme de loterie. Considéré, avant tout, comme une distraction, le jeu est accessible aux seuls nobles et courtisans qui y perdaient des sommes faramineuses.

En 1717, un premier embargo est imposé sur les jeux de hasard qui sont considérés comme contraires aux bonnes mœurs et nuisibles aux populations. Des interdictions qui sont soutenues par le clergé et les personnalités politiques dans un souci de protection des ouvriers et des abus faits par la noblesse.

Toutefois, vu l’engouement de la population pour les jeux de hasard malgré les différentes interdictions, un organisme a été mis en place pour contrôler les jeux de hasard ; instauré par Napoléon en 1804 en vue de lutter contre la fraude et le blanchiment d’argent.

En 1806, la ville de Paris, les stations balnéaires et thermales reçoivent, par décret, les autorisations de création des maisons de jeu. Cependant, le terme casino n’est employé qu’à partir du milieu du 19e siècle. Un mot importé d’Italie par les étudiants des beaux-arts qui y sont allés étudier. Le premier casino français officiellement reconnu voit le jour en 1863. Il s’agit du casino de Monte-Carlo, situé à Monaco qui était alors un protectorat français. Celui de Paris est inauguré en 1890.

Institutionnalisation et évolution des casinos

Au départ et jusqu’au début du XXe siècle, les casinos et maisons de jeux étaient d’abord des salles de spectacles ou les nobles venaient se distraire. Les jeux de hasard et le casino sont devenus des activités commerciales à part entière. Le phénomène prend de l’ampleur surtout à Paris dans les stations balnéaires où le tourisme et le divertissement sont très appréciés. Les jeux sont de plus en plus réglementés.

D’abord, il y a le décret de 1969 qui autorise le blackjack, le craps et la roulette. Les années 1980 marquent un pas décisif dans l’essor des casinos en France. En 1987, les machines à sous sont désormais autorisées puis en 1988, les villes de plus de 500 000 habitants sont autorisées à ouvrir des casinos.

Avec l’avènement de l’internet, soit à partir des années 2000, on constate une explosion totale des casinos même si le métier de casinotier est le plus contrôlé en France. Avant cette explosion, il faut remonter dans les années 1970 pour voir l’apparition des logiciels de jeux qui ont joué un rôle déterminant dans le développement des jeux en ligne.

Le casino est aujourd’hui un commerce plus que lucratif qui génère des milliards d’euros par an.